L’assurance moto

MotoAvant d’acheter un deux roues, il est essentiel de connaître les types d’assurance moto existants, ainsi que de consulter les nombreuses offres proposées par les compagnies sur le marché. Il est même conseillé de choisir la moto en fonction des garanties pouvant être couvertes pour celle-ci. Ces couvertures sont facultatives ou obligatoires.

Tout sur la garantie obligatoire de l’assurance moto

La garantie obligatoire de l’assurance moto est la responsabilité civile. Celle-ci permet de protéger les tiers, mais également les passagers de l’assuré en cas d’accident. Tout conducteur doit au moins souscrire à ce type de contrat et cela qu’importe le modèle de moto choisi. En effet, la non-souscription à cette garantie est punissable d’une amende de 3750 euros. Mais le paiement de l’amende peut aussi s’accompagner d’autres sanctions. La loi permet par exemple de retirer le permis de conduire du conducteur pendant trois ans. Dans certains cas, il est même possible que le permis de conduire soit annulé. En outre, le conducteur devra également effectuer une peine de travaux d’intérêt général. Le défaut de cette assurance obligatoire peut entre autres conduire à l’immobilisation de la moto dans certaines conditions. Mais chez les compagnies d’assurance, il existe aussi des garanties facultatives qui méritent qu’on s’y intéresse.

Les garanties facultatives

Outre la responsabilité civile, le conducteur peut compléter son assurance moto avec d’autres garanties qui restent toutefois optionnelles. Parmi les assurances moto facultatives, on peut noter l’assurance anti-vol. Grâce à cette formule, l’indemnisation de la moto est assurée dans le cas d’un vol du véhicule, mais sous certaines conditions. Par la suite, il y a également l’assurance des dommages qui couvre les dégâts matériels sur la moto provoqués par l’assuré. Il convient cependant de faire la distinction entre les dommages collisions qui n’est prise en charge que quand l’accident se produit avec un tiers identifié et les dommages tous risques couvrant le souscripteur en cas d’accident avec un tiers non identifié. Par ailleurs, la garantie corporelle conducteur permettra de considérer les dommages corporels qui touchent le conducteur. Sinon qu’en est-il de l’assurance assistance ? Cette dernière concerne la couverture de l’assistance en cas de panne de la moto, lorsqu’un remorquage est indispensable. Cependant, cette assurance n’est valable que dans les limites de la franchise kilométrique inscrite dans le contrat.

D’autres détails à savoir sur l’assurance moto

Pour l’assurance dépannage qui couvre le dépannage et le remorquage de la moto si une panne ou un accident se présente, il est conseillé de se renseigner sur quelques points pour connaître tous les avantages. D’abord, il faut s’informer sur la franchise kilométrique. Celle-ci indique la distance kilométrique à partir de laquelle le dépannage est couvert. Généralement cette distance est de 50 km du domicile du conducteur. Le plafond de la prise en charge est aussi à préciser afin de connaître le montant maximum remboursé pour un dépannage. Il faut également bien regarder si les autres frais engendrés par la panne, comme les frais du transport pour le retour ou les frais de l’hôtel, sont remboursés. Enfin, veillez à bien vérifier les exclusions du contrat de votre assurance moto. Surtout, n’oubliez pas qu’il faut choisir le type d’assurance en fonction des besoins réels.